Panier d’achat

Aucun produit dans le panier.

Suzanne, où la vie de Suzanne Lenglen racontée en BD

Vaste sujet qu’une BD sur la vie de Suzanne Lenglen. Si aujourd’hui ce nom nous est tant familier c’est parce que c’est le nom du deuxième court le plus grand du tournoi de Roland Garros. Pourtant Suzanne Lenglen c’est une championne de tennis exceptionnelle aux statistiques hallucinantes. C’est cette championne et tout ce qui va avec que le dessinateur Tom Humberstone a voulu nous faire découvrir.

Qui est Suzanne Lenglen ?

C’est principalement pour répondre à cette question que le dessinateur écossais nous offre ce roman graphique. Sur un peu plus de 200 pages, l’auteur nous dévoile presque toutes les étapes de la vie de cette championne, de sa jeunesse jusqu’à son crépuscule.

Pour les néophytes Suzanne Lenglen était une tenniswomen qui a connu son âge d’or pendant les années folles, juste après la première guerre mondiale. Elle possède des records incroyables : 241 titres, 98% de matches gagnées, deux internationaux de France et six Wimbledon ainsi que la médaille d’or en simple dames aux jeux olympiques d’Anvers en 1920. Elle aura ainsi marqué de son empreinte l’histoire du tennis.

Le pitch

Bien avant de donner son nom au deuxième plus grand court de Roland-Garros, la joueuse de tennis Suzanne Lenglen fut une immense championne, peut-être la plus importante de l’histoire du sport féminin. Au-delà de son palmarès, “la Divine”, comme elle était surnommée pour son style de ballerine et ses airs de diva, a révolutionné son époque et son sport, incarnant à la perfection l’énergie sans limite des Années folles.

Extrait de la BD Suzanne Lenglen

Ma Critique

Comme beaucoup de monde je pense, je ne connaissais Suzanne Lenglen que de nom. J’en ai un peu honte je l’avoue, mais cette BD m’a permis d’en apprendre beaucoup sur cette championne. Car Suzanne Lenglen était une vraie championne qui a dominé de la tête et des épaules son époque. Mais ce que j’ai beaucoup aimé c’est la perpétuelle mise en perspective du parcours de la championne avec son époque. On découvre ainsi tout le long de sa vie le poids de la charge mentale qu’elle aura eu à supporter. Principalement parce qu’elle était la première vrai championne d’un sport majoritairement masculin à l’époque. Poussée par son père, elle n’aura eu de cesse de faire des sacrifices pour lui et pour réussir dans le tennis. Pourtant on voit le parcours d’une femme libre, provocante, arrogante n’hésitant pas choisir des tenues provocantes pour l’époque. On y apprend aussi qu’elle aimait mener une vie mondaine faîte d’amours tumultueuses. Tout cela a concouru à en faire une icône des années folles, à tel point qu’elle sera surnommée La Divine.

La précarité d’une championne

Malgré son exceptionnel palmarès et ses innombrables victoires, on apprend qu’elle doit payer des frais toujours plus importants afin de participer à des Tournois sans rien recevoir en grande partie. Grande injustice alors que des hommes s’enrichissent grâce à elle. C’est notamment à cause de cela qu’elle décidera de passer professionnelle. La fédération française de tennis et le All England Club la bannissent alors. Malgré l’argent recolté, le succès n’est pas au rendez-vous, les spectateurs se détournant de ces rencontres professionnelles.

Mon avis

J’ai beaucoup appris sur Suzanne Lenglen grâce à cette BD. J’ai aimé notamment le fait que Tom Humberstone parle autant de la vie sportive de la championne que de sa vie hors cours et point les problématiques que Suzanne Lenglen a eu à surmonter tout le long de sa carrière. Graphiquement j’ai adoré la présence dominante des couleurs bleues et rouges. Cela donne une cohérence à tout l’ouvrage avec des dessins très harmonieux qui rendent la lecture de cette BD très agréable. Mon seul petit regret serait que l’on passe sous silence la fin de sa vie et ses dernières activités comme son école de tennis. Mais cela n’enlève rien au plaisir que j’ai eu à lire cette BD.

Bref une BD parfaite que la box sports pourrait vous faire découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *